ban.jpg

Le web en parle

Liens Importants
Favoris
Visiteurs par pays

Flag Counter

Visites

 916481 visiteurs

 124 visiteurs en ligne

23.jpg

Université de printemps de Boumerdès

Challenge de l’entrepreneur de l’avenir : les lauréats connus

le 02.05.18 | 12h00

Le challenge de l’entrepreneur de l’avenir organisé la semaine dernière par l’université M’hamed Bougara de Boumerdès, en collaboration avec Jil-FCE et l’Association des compétences algériennes à l’étranger (ACA) a livré ses résultats au cours d’une cérémonie présidée par le wali.

En effet, après une semaine de conférences et d’ateliers de formation, 21 étudiants chercheurs en compétition ont présenté leurs projets innovants à la commission d’experts qui, sur 11 projets arrivés en demi-finale, ont porté leur choix sur trois d’entre eux.

Ces derniers, en plus de bénéficier de l’encadrement nécessaire pour la création de microentreprises, recevront un prix de 100 millions de centimes. La première place est revenue à une équipe de jeunes chercheurs qui a mis au point le programme «Queen B» de récupération de la gelée royale à partir de la ruche d’abeilles. Le porte-parole de l’équipe de recherche, Nabil Boufedji, a expliqué que ce programme est basé sur des techniques économiques de collecte de la gelée comme complément alimentaire de masse à la portée des bourses modestes.

De plus, le programme permet de réduire les pertes dans l’apiculture. Quant à la deuxième position, elle est revenue au duo Tazrouti Zakaria et Abdellah Bouaamama qui ont inventé un gant électronique dont la fonction est la traduction du langage des signes, par exemple pour les sourds et muets, en langue parlée. Le troisième prix participe également dans l’insertion sociale des personnes à besoins spécifiques : le duo Boudbouda Walid et Benaci Mohamed Lamine a réussi à créer une imprimante braille qui convertit les textes de toutes les langues en braille grâce à un logiciel installé au niveau de l’ordinateur.

Ces innovations, qui coïncident avec la célébration des droits d’auteur, pourraient, dès qu’ils seront enregistrés au niveau de l’ONDA, aussi faire l’objet de production industrielle pour éventuellement être fabriqués et commercialisés en Algérie et ailleurs avec une certification «made in Algeria». Quand l’étudiant algérien trouve les moyens, il est capable de concurrencer les inventeurs de pays nantis. Des exemples à suivre de près.
 

Hachemane Lakhdar

http://www.elwatan.com/regions/kabylie/boumerdes/challenge-de-l-entrepreneur-de-l-avenir-les-laureats-connus-02-05-2018-367345_146.php


Date de création : 16/05/2018 08:42
Catégorie : - Spécial UPB 2018
Page lue 67 fois

Partenaires
ACA sur Facebook
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
NKEH
Recopier le code :
5 Abonnés
Calendrier

Annuaire web Annuaire référencement gratuit Referencement gratuitMoteur de Recherche. Inscription Gratuite.Le Moteur Recherche-Web